Ayura Café, pause gourmande à Shinjuku






Il y a deux semaines, je suis allée à Ayura Café. Situé non loin de la gare de Shinjuku, Ayura Café est une petite brasserie au concept surprenant. A la fois sandwicherie, glacier, et maison de thé, ce café se révèle être une très bonne surprise… pour peu qu'on le trouve !


Qu'on se le dise, se rendre à Ayura Café, c'est comme entreprendre la recherche d'un CDI à Pole-Emploi : il faut s'accrocher !



(Photo:Le début de la quête)




Il est11h20 lorsque mon amie et moi arrivons à Shinjuku, munies de l'adresse de la brasserie. Il est 11h35 lorsque nous perdons patience et que nous téléphonons au café pour savoir comment nous y rendre. En effet, le quartier étant immense, nous nous sommes perdues au milieu de la foule et des buildings.


Quelques minutes plus tard, nous voilà à l'adresse indiquée. Appelez ça le karma, la poisse, ou bien l'esprit perturbateur des leprechauns si cela vous en dit, mais toujours est-il que le restaurant reste introuvable : face à nous, deux bâtiments, l'un plutôt cossu, l'autre abritant un immense drug store, et aucune indication ne permettant de savoir dans lequel des deux se trouve le café !


Ayant l'esprit logique (pourquoi un café se trouverait-il dans un drug store?!), nous nous dirigeons alors vers le premier bâtiment. C'est donc après avoir visité tous les étages du dit-bâtiment, qui abrite soit dit en passant plusieurs restaurants de standing, en être ressorties, et avoir attendu 5 bonnes minutes devant le building au cas où le café apparaîtrait comme par enchantement, que nous nous sommes décidées à passer les portes du drug store dans le but de demander de l'aide aux vendeurs.


Et nous franchissons le seuil du magasin, quand soudain… le café ! Non je blague ! Une petite affiche indiquant que la brasserie se trouverait bien dans cet immeuble… au deuxième étage.


Il est midi passé, je porte des chaussures beaucoup trop hautes pour être confortables, je visite Shinjuku depuis trois-quart d'heure, et j'ai faim, alors POURQUOI le panneau se trouve-t-il DANS la boutique plutôt que DEVANT cette dernière ?! Même dans La chasse aux trésors sur France 2 les indices étaient plus explicites !


Essayant de comprendre l'illogique, nous nous dirigeons donc vers le fond du magasin pour emprunter l'escalier dans l'espoir d'y découvrir le café à l'autre bout. Peine perdue ! En haut des marches, des masques pour le visage, des cosmétiques, des huiles essentielles, et même un espace onglerie avec deux clientes en pleine séance de manucure !


Pas découragées pour un sou, nous avons alors la bonne idée d'avancer jusqu'au bout de l'étage, et c'est là, à midi et quart, entre les masques au patchouli et les crèmes pour les pieds, que nous trouvons ENFIN Ayura Café, accueillies par ses menus tous plus appétissants les uns que les autres.



(Photo : Le Saint-Graal !)




Si la brasserie n'est vraiment pas évidente à trouver, elle vaut pourtant le coup d’œil : une machine à presser les fruits d'un côté, un présentoir à glaces bien fourni de l'autre, le comptoir d’Ayura Café, situé à l'entrée du restaurant, est unique en son genre.


Et pour cause, le concept de la brasserie à de quoi en surprendre plus d'un : French toast, muffins, panini, lattes, et glaces à l'italienne, Ayura se trouve à la croisée du bistrot italien et du salon new-yorkais dont le design du lieu s'inspire.





(Photos : Une carte originale)




Luminaires métalliques, mobilier aux tons neutres, papier peint imitation mur de briques d'un côté de la salle et peinture noire de l'autre, la décoration du café se veut épurée et moderne dans les deux espaces qui composent la petite brasserie.


En effet, séparée en deux par une immense table centrale au milieu de laquelle quelques plantes rehaussent le style sobre du café, la pièce abrite en son fond un espace banquette plutôt simple, mais pas moins accueillant.


C'est donc dans cette partie du café que mon amie et moi nous sommes installées une fois notre commande passée au comptoir.



(Photo : Un cadre agréable et simple)




Bien que deux serveuses en uniforme blanc et noir vous accueillent, Ayura Café suit les règles du café-self-service New-yorkais. Il faudra ainsi passer vous-même votre commande et venir la chercher à l'entrée de la brasserie. C'est pourquoi, bien que la banquette était très confortable, j'ai vite regretté de m'être installée loin du comptoir : le café étant bondé et étroit, se frayer un chemin entre les chaises et les tables n'était pas chose aisée, surtout avec un plateau entre les mains !



(Photo : Le café se remplit vite… quand on le trouve)




Je me suis levée deux fois ! La première pour aller chercher mon panini poulet-mozzarella-basilic, et la seconde, ma glace pistache-vanille à la fleur d'oranger.


Je ne sais pas si c'est le fait de ne pas avoir mangé de panini depuis maintenant près deux ans qui me fait dire cela, mais le sandwich était très bon : les tranches de mozzarella étaient généreuses et avaient vraiment le goût de mozzarella (ce qui est à souligner dans un pays où le fromage est bien souvent insipide), le pain était grillé juste ce qu'il faut pour être à la fois moelleux et croustillant, et le tout était accompagné de tomates et de brocolis. Pour 650 yens (5,40 euros), je n'ai pas été déçue par la qualité des produits.


Je ne pourrais pas en dire autant des boules de glace. Bien que les parfums étaient très riches en goût, la crème glacée était beaucoup trop sucrée ! Mais relativisons, cela dépend des parfums ! Et la glace à la myrtille de mon amie, était tout à fait délicieuse avec ses petites notes acidulées.




(Photos : Les douceurs du jour)



Côté boisson, je suis restée dans ma zone de confort et j'ai choisi un Earl Grey. Rien à dire à ce niveau-là, le thé était tout à fait correct, et j'aime même était agréablement surprise d'en recevoir une tasse si grande ! Cependant, j'aurais pu être plus audacieuse.


En effet, le café propose une grande quantité de boissons. Jus de fruits maison, cafés, lattes à diverses parfums, chocolats chauds, thés verts, Darjeelings, thés marocains, Ayuradispose même de sa propre marque de thé : des boissons à vertu soi-disant médicinale !




Et oui ! Si Ayura dispose aujourd'hui d'un café dans la capitale, c'est avant tout une marque de cosmétiques très réputée sur l'archipel. Rien d'étonnant donc à ce que la brasserie se trouve en plein milieu d'un drug store finalement !


Conçus comme un mélange de plantes et d'herbes aromatiques, ces thés faciliteraient alors la circulation sanguine, illumineraient le teint, et auraient même des propriétés détoxifiantes. De quoi atténuer les problèmes de conscience de certaines après avoir profité un peu trop des spécialités italiennes de la brasserie…



(Photo : Les thés detox d’Ayura Café)




En ce qui concerne les tarifs, les prix appliqués chez Ayura Café sont conformes à ceux des autres établissements du même genre qui pullulent au quatre coins de la capitale. Comptez ainsi 930 yens (8 euros) pour une formule panini-boisson, 520 yens (4,40 euros) pour deux boules de glaces, ou encore 800 yens (6,80 euros) en moyenne pour un assortiment de desserts européens. Les quantités servies étant beaucoup plus généreuses que dans certains cafés voisins, je rangerai finalement Ayura Café dans les bonnes adresses à connaître sur Shinjuku.


Peu chère et de qualité, il n'y a donc rien d'étonnant à ce que la brasserie attire principalement une clientèle féminine assez jeune, cette même clientèle adepte du shopping de masse dans les grands magasins de la gare du quartier.










Conclusion


Appartenant à ce genre d'adresses qu'on ne connaît que par bouche à oreille, je n'aurais jamais eu vent de l'existence d’Ayura Café si on ne m'avait pas glissé une publicité pour la brasserie à la sortie d'un autre drug store à Harajuku. Et c'est fort dommage puisque le concept du café est intéressant. Je le recommande (tout comme l'achat d'une boussole et la prise d'une journée de RTT pour trouver le café. On est jamais trop prudent !).




Liens utiles


-> Ayura Café:  https://ainz-tulpe.jp/ayura-cafe/


#japon #blogjapon #blogasie #missfrenchyjapan #restaurantjaponais #restaurantshinjuku #paninishinjuku #restauranttokyo #restaurantjapon #paninitokyo #paninijapon #cuisinejapon #cuisinetokyo #shinjuku

© 2015 Blog Miss Frenchy Japan, Web Designer Murakami Akihito

DISCLAIMER: sauf mention spéciale, le contenu du blog est ma propriété. La reprise d'information et la citation sont autorisées à condition de me mentionner dans vos sources.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now