Le Pokemon Center (Sunshine-Ikebukuro)




Dès que je vais à la Sunshine d'Ikebukuro faire du shopping, je finis au Pokemon Center. Le Center est à la Sunshine ce que Facebook est à internet : tu ne prévois jamais d'y faire un tour, mais tu y vas machinalement à chaque fois.


Situé au deuxième étage du centre commercial, le Pokemon Center a ouvert en décembre 2014. Sa particularité ? En plus d'être un magasin vendant de nombreux goodies à l'effigie des petits monstres crée par Satoshi Tajiri, le Center est avant tout une véritable attraction touristique, au même niveau que l'aquarium ou le planétarium de l'établissement. Crée en 1996, Pokemon est une franchise qui a su s'exporter à travers le monde et séduire plusieurs générations. Pour les plus âgés qui ont connu Pikachu vers leurs 10 ans, Pokemon cristallise toute cette période de l'enfance passée à regarder les dessins animés en pyjama les jours où il n'y avait pas école, à jouer aux jeux vidéos et à croire que la vie d'adulte serait cool parce qu'on aurait le droit de se maquiller/de conduire une voiture/d'avoir un chien (rayer les mentions inutiles selon votre profil). Pour les plus jeunes, Sacha et ses amis sont des enfants en qui on peut facilement s'identifier : amitié, découverte de soi, exploration du monde et rêve de gloire, sont autant de sujets qui parlent à un public pré-adolescent.


Temple des jours heureux ou moyen d'obtenir les derniers goodies à la mode, le Pokemon Center attire régulièrement des tonnes de personnes de tout âge et de toute nationalité. Y étant allée trois fois en six mois, j'ai pu dégager deux types de profils parmi les visiteurs : les fans de la franchise qui consomment, et les curieux qui, comme moi, se contentent de prendre des photos. Car NON, je n'achète jamais rien là-bas. Pourquoi j'y vais alors ? Parce qu'ayant grandie avec Pikachu dont j'étais très fan quand j'étais en primaire, une partie de moi aime s'extasier avec nostalgie devant les peluches trop mignonnes de Pika-cute. L'autre raison ? Je suis victime de l'effet de foule : quand il y a de nombreuses personnes attirées par quelque chose, je veux connaître l'origine de cet engouement de masse ! Véritable curiosité ou instinct d'ancienne étudiante en anthropologie, je ne sais pas ce qui me pousse à aller au Pokemon Center, mais je peux vous assurer que ce qu'on y trouve vaut le déplacement.



Situées à l'entrée du Center, les caisses représentent le point de départ et le point d'arrivée du magasin. Leurs particularités ? Elles se situent devant des écrans géants qui diffusent à longueur de journée des images de nos petits monstres préférés, et derrière une énorme file d'attente qui n'a rien à envier à celles de Disney. Elles constituent le point de repère de la boutique puisque le sens de la visite nous fait tourner autour de ces dernières.


A droite des caisses, nous sommes accueillis par des statues géantes à l'effigie de Pokemon. Les heureux élus changent régulièrement selon les events de la franchise : cet été il y avait des Dracaufeu et en décembre c'était des Pikachu.


Non loin de ces statues nous arrivons dans LE repère à kawaii, l'antre de la mignonnerie, j'ai nommé le « coin à peluches ». Composé de deux bacs et de plusieurs présentoirs, cet espace est celui qui attire le plus de monde. Une quantité de petits monstres sont à l'honneur ici, des Pokemon les plus récents aux stars incontournables de la franchise, Pikachu en tête. En effet, Pika-cute se décline dans de nombreuses versions. Parmi elles, les éditions spéciales qui voient le jour selon différentes périodes de l'année (Ganjitsu en fin d'année, Tanabata en juillet, etc…), ou encore les Pika-déguisés (notamment en d'autres Pokemon).















Un peu plus loin, nous entrons dans la partie réservée aux goodies de “base”. Parmi eux, les célèbres cartes Pokemon qui séduisent les collectionneurs, mais également des stylos, des agendas, du papier à lettre, des T-shirts, des chaussettes, des mugs, des portes-clefs, des sacs, et encore bien d'autres choses. Cet espace est le plus grand du magasin : il occupe les quatre murs de la boutique, ainsi que les présentoirs centraux du Center.














Enfin, près des caisses, nous trouvons des présentoirs proposant des goodies plus “originaux” tels que des balles de golf, des reposes-têtes, des gâteaux, des pâtes alimentaires, des chaussettes à l'effigie des villes japonaises représentant un petit monstre accompagné d'un emblème culturel local (pour allier votre amour des Pokemon et votre régionalisme), des sous-vêtements, etc.


A partir de là, deux options sont possibles : s'engouffrer dans la file pour payer les achats, ou se diriger, comme moi, vers la sortie avec un mal de tête carabiné et des photos plein l'appareil.













Conclusion 


Si vous voulez avoir un aperçu de ce qu'est un phénomène de mode déclinable de milles-et-une manières, foncez au Pokemon Center ! Si vous êtes fan de la franchise, sachez néanmoins que les prix de certains goodies ne sont pas forcément donnés : compter par exemple 4800 yens pour une montre en plastique (environ 37 euros) à l'effigie de la souris jaune, ou encore 6000 yens pour un sweat (environ 45 euros). Les peluches quant à elles, restent abordables pour celles de petites tailles puisqu'on peut en trouver à 2000 yens (environ 15 euros).





Plus d'infos ? Le website des Pokemon Centers (il y en a aussi dans plusieurs villes de l'archipel)-> http://www.pokemon.co.jp/gp/pokecen/english/



#pokemon #pokemon center #japon #pokemoncenterikebukuro #pokemontokyo #pokemoncentertokyo #blogjapon #blogasie #missfrenchyjapan #pikachujapon #pikachu #pikachutokyo

© 2015 Blog Miss Frenchy Japan, Web Designer Murakami Akihito

DISCLAIMER: sauf mention spéciale, le contenu du blog est ma propriété. La reprise d'information et la citation sont autorisées à condition de me mentionner dans vos sources.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now